Le Japon, Le monde des Tissus

La Significations des motifs sur les Tissus Japonais

Dans un idéogramme, un dessin d’oiseau ou de fleurs, un simple motif géométrique… au-delà de la seule valeur esthétique, il y a un symbole, un trait de personnalité, un voeu, une histoire, une coutume, …. Tous ces « motifs » sont d’un usage séculaire au Japon, et traditionnellement utilisés pour les vêtements, mais aussi la céramique, la laque, le linge de maison, … et même les jardins en étant dessinés dans le sable.

L’idée ici n’est pas de faire un glossaire éducatif, mais tout simplement de vous permettre de connaitre rapidement ce que peut vouloir raconter votre tissu japonais. Il se limite d’ailleurs à ceux que j’utilise ou ai utilisés, hormis les fleurs, évoquées dans un autre billet.

LES MOTIFS GEOMETRIQUES:

Le motif d’étoiles / diamants: Asanoha

Littéralement, feuilles de chanvre. Il représente donc cette plante résistante, et qui pousse droit, et vite. Et symbolise donc une bonne croissance, la vigueur, la résistance (par extension, un augure de prospérité) et donc était utilisé dans les vêtements de bébés et d’enfants.

En outre, il associe 6 motifs autour d’un point central, et 6 est aussi un nombre bienfaisant.

Le motif de vagues: Seigaiha

Littéralement, la mer et les vagues bleues

Représente des vagues stylisées en forme d’arches avec des cercles concentriques.

Evoque le calme et la tranquillité de la mer. Donc la paix. Plus indirectement la richesse ou la résilience.

Le motif des empennes (plumes de flèches): Yagasuri / Yabane

Originellement lié au tir à l’arc (Kyudo), et donc utilisé sur les vêtements masculins, il est progressivement devenu plus féminin. Si ses significations sont multiples, c’est un symbole porte-bonheur.

Il peut donc évoquer le caractère droit, immuable, et sans retour de la flèche, une fois tirée;  donc une forme de détermination … ou un voeu de bonheur pour la jeune fille qui se marie . Dans le bouddhisme, la flèche et l’arc représentent la lutte contre le mal. Dans les temples Shinto, lors du nouvel an, les « hamaya », flèches décoratives tueuses de démon, sont vendues comme porte-bonheurs.

Le motif d’éventails: Uchiwa / Sensu / Ougi

Parce qu’il s’ouvre, l’éventail est un auspice de développement et de prospérité, .

Le motif peau de requin: Same Komon

S’il évoquerait la peau de requin, ce motif n’a pas de signification particulière. Il est souvent utilisé en fond, sur les kimonos.

Le motif de Vagues: Nami

Historiquement associé aux Dieux de la mer. Au-delà, ce motif exprime la force.

Les lignes verticales ondulées: Tatewaku

Ces lignes évoquent la brume ou la vapeur qui monte vers le ciel, notamment au printemps. Et par là même, la capacité à s’élever (par ex. au-dessus des évènements).

C’est un motif très ancien (moyen-age), qui était une prouesse technique à l’époque.

Il est souvent associé ou combiné à un autre motif (chrysanthèmes, nuages, chèvrefeuille, …)

LES MOTIFS ANIMALIERS:

La Carpe: Koi

Koi est un augure de chance, de bonheur, de prospérité.

Ce poisson décoratif a été introduit au Japon lors des invasions chinoises. Parce qu’elles remontent les cours d’eau et les cascades, elles symbolisent le courage, la persévérance, la capacité à faire front, à atteindre son but. Et parce que ce sont de belles qualités, lors du « jour des enfants » (Kodomo no Hi), on hisse, sur des mats, des manches à air en forme de koi (koi nobori).

Portant beaucoup d’oeufs, Koi évoque aussi la fertilité, les enfants.

Enfin, Koi, en japonais, signifie « carpe », mais aussi « être amoureux ».

La Grue: Tsuru

Dans la mythologie japonaise, ce très grand oiseau vit pendant 1000 ans et représente donc la longévité. C’est aussi un oiseau majestueux, très grand, et donc souvent associé à la noblesse.

Si la grue est connue pour la beauté de ses danses et de son accouplement, elle est aussi monogame, et donc souvent représentée sur les kimonos de mariage, comme un augure de long et heureux mariage.

Enfin, le lien entre la grue et la paix vient de la légende des 1000 grues, et de l’histoire de Sadako Sasaki.

La Libellule: Tombo

L’île aux libellules fut le premier nom du Japon (Nihon Shiki).

Les libellules ont la particularité de voler uniquement vers l’avant. Pour les Japonais, elles symbolisent le courage de celui qui ne recule pas, et qui avance en toute circonstance.

Le Paon: Kujaku

Au Japon, le paon est associé à une divinité bouddhiste (Kannon en Japonais / Guanyin en Chinois, bodhisattva associé avec à la compassion.

Il porte donc des valeurs de bonté, d’amour, d’attention.

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2019 Polina Couture

Laisser un commentaire