Le Japon, Le monde des Tissus, Les Tissus Japonais

La Signification des Fleurs et Arbustes sur les Tissus Japonais

Les fleurs tiennent une place très importante dans la culture Japonaise. Nous avons tous en tête la floraison des cerisiers. Au-delà, chaque fleur est un symbole.

Au-delà, il y a aussi des compositions florales qu’on retrouve souvent sur les tissus japonaises, souvent en lien avec les saisons.

Nous verrons donc successivement les fleurs, les arbres / arbustes / herbes, les compositions florales.

FLEUR PAR FLEUR

La fleur de cerisier: Sakura

Le symbole du Japon.

Elle exprime la beauté, la douceur, la gentillesse, et sa vie courte symbolise le caractère éphémère de la beauté.

La particularité des sakuras est d’être emportées par le vent en pleine floraison. Elles ne flétrissent pas, et meurent belles. Ce qui explique aussi pourquoi cette fleur est attachée au Bushido, le code moral des samouraïs.

Le Chrysanthème: Kiku

Arrivée de Chine, cette fleur noble a fasciné la famille impériale qui en a fait son emblème.

Au Japon, l’ordre suprême du Chrysanthème est la haute distinction. Le trône impérial s’appelle le trône du Chrysanthème.

Cette fleur est représentée sur les pièces de monnaie, les passeports, …

Elle symbolise la longévité. Blanc, elle exprime la pureté, la vérité.

La Pivoine: Botan

Au Japon, elle est considérée comme la reine des fleurs.

Avec sa beauté au bout d’une tige rigide et droite, elle symbolise le courage, l’honneur.

La fleur de l’abricotier (ou prunier) japonais: Ume (ou mume)

C’est un arbre de la famille des prunus. Comme le cerisier sakura.

Ses fleurs sont roses ou blanches, et ressemblent à celles du Sakura, avec des pétales plus rondes et moins allongées

Sa floraison commence en début d’année, et on peut le voir fleurir sous la neige. De ce fait, il représente l’arrivée prochaine du printemps, la force / la santé, la capacité à surmonter une période difficile.

C’est aussi une plante protectrice, qui était plantée pour repousser les démons.

Au global, cette fleur, féminine, est à la fois associée à la vigueur et à la beauté, donc à l’élégance, la grâce, la fidélité, la longévité. Elle peut être vue comme un symbole de la femme japonaise.

Le Camélia: Tsubaki

Reconnaissable à son coeur et étamines jaunes, sa signification varie avec sa couleur. Sa floraison annonce l’arrivée du printemps.

Rouge, elle évoque l’amour.

Jaune, ce sera la nostalgie.

Blanc, elle évoque l’attente.

Les Oeillets: Nadeshiko et Kaneshon

C’est un genre de fleurs assez vaste, qui comprend des variétés très différentes.

Ce que nous entendons généralement par oeillet est Kaneshon (en haut ci-contre); il est lié à l’amour, notamment à l’amour maternel.

Nadeshiko fait partie de ce qu’on appelle les oeillets véritables. Il n’a pas de signification particulière mais est lié à une représentation de la femme japonaise idéale: Yamato nadeshiko (Yamato désignait la région de l’ancienne capitale: Nara, et fait maintenant référence au Japon historique), à la fois belle, gentille et forte.

L’ Iris Japonais: Shoubu (ou hanashoubu)

On le reconnait à ses 3 feuilles tombantes.

Il n’a pas de signification particulière.

Hokusai en a fait une estampe célèbre (iris et sauterelle), reprise plus tard par Van Gogh.

Enfin, il existe d’autres espèces d’iris, avec d’autres noms (Ayame, Kakitsubata), qui diffèrent par la forme de leurs feuilles et la période de floraison.

Le Paulownia: Kiri

Méconnu, même s’il est présent en France, cet arbre est originaire de Chine, où il était associé au Phénix et à l’impératrice, et utilisé pour son bois.

Au Japon, on le plante à la naissance d’une fille (d’où le nom: arbre de la princesse). Et quand elle est prête pour le mariage, on le coupe et utilise son bois (réputé) pour confectionner des objets qui feront partie de sa dot. Au-delà de cette coutume, le paulownia est aussi présent sur la décoration de l’ordre du soleil levant. C’est la 2ième la plus importante au Japon, après l’ordre du Chrysanthème destiné uniquement aux rois, empereurs et chefs d’état.

Souvent représenté sous forme de 3 feuilles, surmontées de fleurs.

La Campanule: Kikyo

C’est une fleur qui a aussi 5 pétales – comme celle du prunier (ume) plus ronde, et celle du cerisier (sakura) reconnaissable à son encoche. On la reconnait à sa pétale pointue.

Elle n’a pas de signification particulière.

L’ Ipomée / Belle-de-jour: Asagao

C’est un genre de liseron.

Asagao signifie figure du matin. Car l’ipomée s’ouvre le matin (et  se ferme le soir).

Cette plante n’a pas de signification particulière.

ARBRES / ARBUSTES / HERBES

Le Pin: Matsu

Le pin est très signifiant au Japon. Voici quelques exemples, parmi d’autres.

On l’utilise au nouvel an (kadomatsu) pour décorer les portes d’entrée, comme un augure de prospérité.

Dans la croyance Shinto, les Kamis (Dieux et Déesses Shinto) descendent du ciel sur des branches de pin.

Le pin est utilisé pour délimiter les temples, repousser les énergies négatives et les mauvais esprits.

De par sa durée de vie et sa résistance, le pin est évidemment associé à la longévité.

Les Epines / Aiguilles de Pin: Matsuba

Comme pour le pin ci-dessus, elles évoquent la longévité, la résistance.

Le Bambou: Take, et ses feuilles: Sasanoha

Le bambou est très important au Japon car il est utilisé de multiples manières dans la vie quotidienne depuis des siècles.

Il grandit très vite, et représente donc la prospérité.

Du fait de ses caractéristiques naturelles, il représente à la fois la force et la souplesse, ainsi que la longévité, la résistance. Comme notre roseau.

Représenté sous forme de feuilles (genre Sasa), il est plutôt associé à la tranquilité.

Le Bambou Sacré / Nandina : Nanten

Malgré son surnom, cette plante n’a rien à voir avec la famille du bambou. Elle a des fleurs blanches et des baies rouges, et est couramment utilisée dans les jardins japonais ou en Ikebana.

Plantée à côté de la maison ou de son entrée, elle a un rôle protecteur. Phonétiquement, nanten signifie aussi « problème à tournure positive ».

La Lespédèze: Hagi

C’est une légumineuse, comme les pois. Dont les Japonais consommaient les graines, et infusaient les feuilles.

Cette plante est probablement la plus présente dans la poésie japonaise du moyen-age (cf. le recueil des 10,000 feuilles -le Manyoshu-  qui compile plus de 4,000 poèmes écrits entre les 4ième et 8ième siècles.

Elle n’a pas de signification particulière mais est très associée à l’automne et à ses émotions.

L’ Eulalie / Miscanthus: Susuki ou Obana

C’est une graminée, comme le blé. Elle a une longue tige, avec, au bout, comme une queue de cheval qui danse avec le vent.

Historiquement, elle était surtout utilisée pour faire les toits de chaume ou nourrir le bétail.

Les Japonais apprécient sa simplicité et son élégance. Elle fait partie des paysages d’automne et est une décoration essentielle lors de la fête de la lune (susuki) à mi-automne.

L’agrume Tachibana

C’est une sorte de mandarine locale. Ses feuilles vertes sont persistantes, et évoquent donc la longévité.

COMPOSITIONS FLORALES

Les 3 amis de l’hiver: Shōchikubai

Le pin (ténacité / longévité), le bambou (force / résilience), et la fleur de prunier -qui éclot en fin d’hiver- (beauté / joie / espoir) sont souvent représentés ensemble. Ils figurent les qualités nécessaires pour surmonter les temps difficiles (hiver) et refleurir au printemps.

Ils sont souvent associés aux voeux du nouvel an.

Les plantes d’Automne: Akikusa

Dans la culture japonaise, il y a mono na aware …. l’émotion profonde qu’on peut ressentir face à la beauté des choses … l’espace d’un instant, car tout est éphémère.

L’automne est une saison qui exprime cette beauté alliée à une certaine nostalgie.

Il y a aussi un groupe de 7 fleurs et herbes d’automne (Aki No Nanakusa), admiré depuis des siècles, qui inclut le lespédèze, le miscanthus, la pueraria (légumineuse), le dianthus (oeillet véritable), la patrinia (une herbacée locale à fleurs jaunes), l’eupatoire, et enfin l’ipomée ou la campanule. Je l’aborde dans le post lié à l’automne.

Les feuilles au vent: Fukiyose

Litt. emporté par le vent. Traditionnellement lié à l’automne, et aux feuilles de gingko.

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2019 Polina Couture

Laisser un commentaire