Les Motifs Japonais, Le Japon, Les Tissus Japonais

La Signification des Fleurs et Arbustes sur les Tissus Japonais

Les fleurs, mais surtout les plantes d’une manière générale, tiennent une place très importante dans la culture Japonaise. Nous avons tous en tête la floraison des cerisiers. Mais au-delà, toute plante est un symbole de vie. Évoquant la beauté, la vigueur, la longévité, la délicatesse, … Dans un contexte de très fort attachement à la nature et à son rythme.

De ce fait, on retrouve souvent des compositions florales dans tous les artisanats traditionnels. En lien avec les saisons, et mêlant souvent fleurs, herbes, branches, feuilles, fruits, arbustes. D’où l’importance de savoir ce qu’elles évoquent ou racontent.

Cet article complète les 3 autres en lien ci-dessous, dédiés:

PS: si jamais vous remarquez une plante qui manque, ou s’il y en a une que vous ne reconnaissez pas sur un objet ou un tissu, vous pouvez me contacter via le formulaire en bas document.

Qui suis-je?

Bonjour,

Je m’appelle Polina. Je suis une créatrice d’accessoires. Selon vos envies. Avec plus de 200 tissus à votre disposition. De haute qualité et en matières naturelles (coton, laine, soie, lin).

Ceintures, bandeaux à cheveux, nœuds papillon, écharpes, trousses, …

Cet article est pour partager ce que j’ai appris, en espérant aussi que cela vous incitera à découvrir mon univers et visiter ma boutique.

LES FLEURS TRADITIONNELLES

La fleur de cerisier: Sakura

La fleur de cerisier (sakura) est le symbole du Japon.

Elle exprime la beauté, la douceur, la gentillesse, et sa vie courte symbolise le caractère éphémère de la beauté.

La particularité des sakuras est d’être emportées par le vent en pleine floraison. Elles ne flétrissent pas, et meurent belles. Ce qui explique aussi pourquoi cette fleur est attachée au Bushido, le code moral des samouraïs.

Le Chrysanthème: Kiku

Arrivée de Chine, cette fleur noble qu’est le chrysanthème a fasciné la famille impériale qui en a fait son emblème.

Au Japon, l’ordre suprême du Chrysanthème est la plus haute distinction. Le trône impérial s’appelle le trône du Chrysanthème.

Cette fleur est représentée sur les pièces de monnaie, les passeports, …

Elle symbolise la longévité. Blanc, elle exprime la pureté, la vérité.

La Pivoine: Botan

Au Japon, la pivoine est considérée comme la reine des fleurs.

Avec sa beauté au bout d’une tige rigide et droite, elle symbolise le courage, l’honneur.

La fleur d’abricotier (ou prunier): Ume (ou mume)

L’abricotier (ou prunier) japonais, appellé ume ou mume, appartient à la famille des prunus, comme le cerisier sakura.

Ses fleurs sont roses ou blanches, et ressemblent à celles du Sakura, avec des pétales plus rondes et moins allongées

Sa floraison commence en début d’année, et on peut le voir fleurir sous la neige. De ce fait, il représente l’arrivée prochaine du printemps, la force / la santé, la capacité à surmonter une période difficile.

C’est aussi une plante protectrice, qui était plantée pour repousser les démons.

Le Camélia: Tsubaki

Reconnaissable à son cœur et étamines jaunes, la signification du camélia au Japon varie avec sa couleur. Sa floraison annonce l’arrivée du printemps.

Rouge, il évoque l’amour.

Jaune, ce sera la nostalgie.

Blanc, il évoque l’attente.

L’ Oxalis: Katabami

L’oxalis est une plante rampante, reconnaissable à ses 3 feuilles en forme de cœur et ses fleurs à 5 pétales. Il se développe vite, est très difficile à arracher, et a aussi la capacité à se relever plusieurs fois, après avoir été piétiné.

Pour toutes ces raisons, au Japon, l’oxalis symbolise une prospérité quasi-perpétuelle, y compris pour la descendance. Et il fut donc un emblème prisé par les grandes familles et les samouraïs.

C’est aussi une plante bienfaisante, à la saveur acidulée (enfant, j’en mangeais sur la route de l’école).

L’oxalis peut être représenté sous la seule forme de fleur, de feuilles, ou les 2 à la fois.

Les Oeillets: Nadeshiko et Kaneshon

Les œillets sont un genre de fleurs assez vaste, qui comprend des variétés très différentes.

Ce que nous entendons généralement par oeillet est Kaneshon (en haut ci-contre); il est lié à l’amour, notamment à l’amour maternel.

Nadeshiko fait partie de ce qu’on appelle les oeillets véritables. Il n’a pas de signification particulière mais est lié à une représentation de la femme japonaise idéale: Yamato Nadeshiko (Yamato désignait la région de l’ancienne capitale: Nara, et fait maintenant référence au Japon historique), une femme à la fois belle, gentille et forte.

L’ Iris Japonais: Shoubu

L’iris japonais se reconnait à ses 3 feuilles tombantes.

Il n’a pas de signification particulière.

Hokusai en a fait une estampe célèbre (iris et sauterelle), reprise plus tard par Van Gogh.

Enfin, il existe d’autres espèces d’iris, avec d’autres noms (Ayame, Kakitsubata), qui diffèrent par la forme de leurs feuilles et la période de floraison.

Le Paulownia: Kiri

Méconnu, même s’il est présent en France, le paulownia est un arbre originaire de Chine, où il était associé au Phénix et à l’impératrice, et d’abord utilisé pour son bois.

Au Japon, on le plante à la naissance d’une fille (d’où le nom: arbre de la princesse). Et quand elle est prête pour le mariage, on le coupe et utilise son bois (réputé) pour confectionner des objets qui feront partie de sa dot. Au-delà de cette coutume, le paulownia est aussi présent sur la décoration de l’ordre du soleil levant. C’est la 2ième la plus importante au Japon, après l’ordre du Chrysanthème destiné uniquement aux rois, empereurs et chefs d’état.

Souvent représenté sous forme de 3 feuilles, surmontées de fleurs.

Wisteria (glycine): Fuji

Fuji désigne la glycine japonaise, dite floribonde, qui fait de superbes grappes de fleurs à la fin du printemps. C’est sans rapport avec le mont, où Fuji s’écrit différemment.

Fuji signifie aussi cette couleur entre mauve et lavande. Sachant que le violet fut, à un moment, une couleur que seule la famille impériale pouvait porter.

Avec leur forme d’épi, elles pouvaient augurer une bonne récolte. De nos jours, c’est surtout une émotion esthétique, et des festivals pour apprécier cette beauté, qui annonce aussi l’arrivée de l’été.

La Campanule: Kikyo

La campanule japonaise est une fleur qui a aussi 5 pétales – comme celle du prunier (ume) plus ronde, et celle du cerisier (sakura) reconnaissable à son encoche. On reconnait la campanule à sa pétale pointue.

Elle n’a pas de signification particulière.

L’ Ipomée / Belle-de-jour: Asagao

L’ipomée ou belle de jour est un genre de liseron.

Asagao signifie figure du matin. Car l’ipomée est une fleur qui s’ouvre le matin, et se referme le soir.

Cette plante n’a pas de signification particulière, mais c’est une fleur ornementale depuis très longtemps au Japon (période Heian – 794 / 1185)

AUTRES FLEURS

L’Hydrangea (Hortensia): Ajisai

Bien que l’hydrangea soit d’origine japonaise, bien qu’elle soit citée dans les poèmes du 8ème siècle (Manoshu), et ait donné -plus tard- notre hortensia, c’est une fleur qui y est devenue populaire tardivement (période Edo – 1600 / 1868). Grâce à un courant artistique (Rinja).

Pour voir un exemple de peinture Rinja avec des hortensias

Chose étonnante, l’étymologie du mot japonais est incertaine, probablement dérivée du mot aï (indigo).

De nos jours, on retrouve cette fleur sur les kimonos de début d’été, sur la laque, la porcelaine, … mais elle n’a pas d’ancrage culturel fort.

Le Lotus: Hasu

Le lotus -hasu- est une fleur liée au Bouddhisme, où elle représente la sagesse, l’humilité, la miséricorde, car elle fleurit magnifiquement, et avec pureté, même dans les eaux boueuses.

De ce fait, au Japon, c’est une fleur liée au deuil.

A contrario, le nénuphar est une fleur qui se porte en été.

L’Orchidée: Ran

C’est un sujet trop complexe pour ce post. Parce qu’il s’agit en fait d’une immense famille de plus de 25,000 membres. Parce que Chine et Japon font un distinguo entre leurs orchidées, et les autres (dites occidentales), et ont un attachement particulier aux espèces sauvages. Parce qu’on peut apprécier une orchidée donnée pour sa fleur, son parfum … mais parfois aussi pour en admirer les feuilles (par ex. pour sekoku / dendrobium) … alors passer en revue les principales orchidées …

La Jonquille: Suisen

La jonquille fait partie de la famille des narcisses. C’est une fleur européenne, arrivée au Japon via la Chine.

Jonquille s’écrit 水仙; le 1er glyphe est “eau” et le 2nd désigne un immortel dans le taoïsme. Elle fut ainsi nommée car elle est pure, et vit longtemps dans l’eau.

Cette origine a fait, qu’au Japon, la jonquille est une fleur qu’on peut associer à des vœux. Quant à suisen, c’est la lecture japonaise de l’écriture chinoise.

De nos jours, globalement, la jonquille est rarement mise en avant, plutôt en 2nd rôle parmi d’autres (prunier mume, orchidée, magnolia, bambou, …). Et donc plutôt liée à l’hiver ou au nouvel an.

ARBRES / ARBUSTES / HERBES

Le Pin: Matsu

Le pin est très signifiant au Japon. Voici quelques exemples, parmi d’autres.

On l’utilise au nouvel an (kadomatsu) pour décorer les portes d’entrée, comme un augure de prospérité.

Dans la croyance Shinto, les Kamis (Divinités Shinto) descendent du ciel sur des branches de pin. Et les pins, du fait de leur hauteur, étaient aussi utilisés pour appeler les Kamis, lors des cérémonies.

Le pin est utilisé pour délimiter les temples, repousser les énergies négatives et les mauvais esprits.

De par sa durée de vie, sa résistance, et la persistance de sa verdure, le pin est évidemment associé à la longévité.

Enfin, il y a de nombreuses manières de le représenter:

Kasamatsu
Matsuba
Karamatsu
Wakamatsu
Oimatsu

Oimatsu, c’est la majesté du pin centenaire, qui s’est magnifié au fil du temps avec ses nombreuses ramifications

Wakamatsu, c’est la fraicheur, l’énergie, et l’espoir de la jeune pousse.

Karamatsu représente une branche vue d’en haut.

Kasamatsu est une représentation figurative, en forme de kasa (le chapeau traditionnel japonais, en cône).

Matsuba, ce sont les épines.

Le Bambou: Take, et ses feuilles: Sasanoha

Le bambou est très important au Japon car il est utilisé de multiples manières dans la vie quotidienne depuis des siècles.

Il grandit très vite, et représente donc la prospérité.

Du fait de ses caractéristiques naturelles, il représente à la fois la force et la souplesse, ainsi que la longévité, la résistance. Comme notre roseau.

Représenté sous forme de feuilles (genre Sasa), il est plutôt associé à la tranquillité.

Le Riz : Ine

Le riz au Japon, c’est plus que l’aliment de base, qu’on prend à chaque repas. C’est quasiment la vie elle-même, tant la vie en dépendait. Déjà, dès la fin de l’antiquité, un grain de riz planté en donnait 400.

Dans l’est de l’Asie, globalement, le riz est une culture sacrée, liée aux esprits. Spécifiquement dans la religion shinto, il y a Inari, à l’origine divinité des céréales, dont le nom signifie littéralement “Esprit en charge du riz”.

Le riz est soit représenté avec ses grains, avant la récolte. Ou en gerbe, après celle-ci.

C’est un motif de l’automne, et un présage de bonne récolte.

La Fougère: Shida

La fougère au Japon symbolise la fertilité pour la progéniture et les finances, car la fougère est une plante qui se développe rapidement, et fabrique de très nombreuses spores, qui se développent à leur tour.

Une des manières d’écrire fougère est: 歯朶. Le second logogramme signifie branche / ramification; le 1er ( 歯 ) signifie aussi âge (飾). Et les 2 associés donnent l’idée d’une branche qui pousse longtemps.

La Pousse de Fougère: Warabi-gara

Le motif de jeune pousse de fougère est un symbole du printemps.

Le Bambou Sacré / Nandina : Nanten

Malgré son surnom, le bambou sacré ou nandina n’a rien à voir avec la famille du bambou. Il a des fleurs blanches et des baies rouges, et est couramment utilisée dans les jardins japonais ou en Ikebana.

Planté à côté de la maison ou de son entrée, elle a un rôle protecteur. Phonétiquement, nanten signifie aussi « problème à tournure positive ».

Le Lespédèze: Hagi

Le lespédèze est une légumineuse, comme les pois. Dont les Japonais consommaient les graines, et infusaient les feuilles.

Cette plante est probablement la plus présente dans la poésie japonaise du moyen-age (cf. le recueil des 10,000 feuilles -le Manyoshu-  qui compile plus de 4,000 poèmes écrits entre les 4ième et 8ième siècles.

Elle n’a pas de signification particulière mais est très associée à l’automne et à ses émotions.

L’ Eulalie / Miscanthus: Susuki ou Obana

L’eulalie ou miscanthus est une graminée, comme le blé. Elle a une longue tige, avec, au bout, comme une queue de cheval qui danse avec le vent.

Historiquement, elle était surtout utilisée pour faire les toits de chaume ou nourrir le bétail.

Les Japonais apprécient sa simplicité et son élégance. Elle fait partie des paysages d’automne et est une décoration essentielle lors de la fête de la lune (susuki) à mi-automne.

Le Gingko: Icho

Le gingko est un arbre chinois, où il a même fait partie de la pharmacopée, et il est arrivé tardivement au Japon. Ceci étant, le mot gingko vient d’une ancienne prononciation japonaise (ginkyo) du mot chinois.

Sur les tissus, on voit le plus souvent des feuilles éparpillées. La symbolique de la feuille est similaire à celle de l’éventail ou du mont Fuji, une forme qui s’étire, se grandit, s’épanouit.

Parfois, le motif inclut les fruits, qui ressemblent à des cerises jaunes.

COMPOSITIONS FLORALES

Les plantes d’Automne: Akikusa

Dans la culture japonaise, il y a mono na aware …. l’émotion profonde qu’on peut ressentir face à la beauté des choses … l’espace d’un instant, car tout est éphémère.

L’automne est une saison qui exprime cette beauté alliée à une certaine nostalgie.

Il y a aussi un groupe de 7 fleurs et herbes d’automne (Aki No Nanakusa), admiré depuis des siècles, qui inclut le lespédèze, le miscanthus, la pueraria (légumineuse), le dianthus (oeillet véritable), la patrinia (une herbacée locale à fleurs jaunes), l’eupatoire, et enfin l’ipomée ou la campanule. Je l’aborde spécifiquement dans ce post lié aux motifs de l’automne.

Les 3 amis de l’hiver: Shōchikubai

Le pin (ténacité / longévité), le bambou (force / résilience), et la fleur de prunier -qui éclot en fin d’hiver- (beauté / joie / espoir) sont souvent représentés ensemble. Ils figurent les qualités nécessaires pour surmonter les temps difficiles (hiver) et repartir au printemps.

Ils sont souvent associés aux vœux du nouvel an.

Les feuilles au vent: Fukiyose

Litt. emporté par le vent. Traditionnellement lié à l’automne, et aux feuilles de gingko.

Glace et Fleurs de Prunier: Kori-ume

Ici, on voit les fleurs sur des lignes brisées, qui représentent la glace qui se fissure. Et c’est une image qui annonce la fin de l’hiver et l’arrivée du printemps. Avec tout ce que signifie

Branches de Prunier élancées: Yari-ume / Tachi-ume

Les fleurs de prunier sont souvent représentées sur des branches plutôt droites qui s’élèvent vers le ciel, voire sur des rayures verticales. De façon illustrée, ou totalement stylisée.

Il y a ici l’idée d’élévation, une recherche esthétique et de raffinement. Cela évoque aussi la jeunesse de la branche. En rappelant ici que prunus mume fleurit à partir du milieu de l’hiver.

Enfin, Yari (槍) signifie lance / javelot. Et Tachi (立) s’élever.

LES FRUITS ET LÉGUMES

L’agrume Tachibana

Tachibana est une sorte de mandarine locale. Ses feuilles vertes sont persistantes, et évoquent donc la longévité.

L’aubergine: Nasu

L’aubergine est un motif qui porte chance. Pour plusieurs raisons, qui se sont mélangées. Déjà, “nasu” signifie aussi accomplir. Ensuite, elle fait partie d’un rêve de bon augure, au 1er l’an, avec le mont Fuji, l’aigle, … Enfin, la peau lisse de l’aubergine évoque l’absence de blessure.

Il y a de nombreuses façons de la représenter.

La Châtaigne: Kuri

Le Japon a ses propres châtaigniers, globalement plus petits.

La châtaigne y est utilisée depuis la nuit des temps. Elle est séchée, et décortiquée, ce qui donne kachi-guri (勝栗). Mais le 1er logogramme (勝) se lit aussi “cho”, qui signifie victoire.

La châtaigne a été consommée avant les combats, comme porte-chance. De nos jours, la signification est restée, mais pour des occasions plus pacifiques (anniversaire, nouvel an, …).

La Calebasse (ou gourde): Hyotan

La calebasse est un motif qui porte chance. Comme notre courge, elle contient de très nombreuses graines, ce qui est un augure de prospérité

Le motif de 6 gourdes (mubyo) signifie aussi phonétiquement “en bonne santé”.

Le Raisin (et l’écureuil): Budo (et Risu)

Le raisin est arrivé au Japon vers la fin de notre Moyen-âge.

Une vigne donnant beaucoup de grains de raisin, c’est devenu un symbole de fertilité, et de prospérité, notamment pour la descendance. Même logique pour l’écureuil, qui peut vite proliférer.

En Japonais, raisin se dit “budo”, qui, phonétiquement, signifie aussi “voie du combat” ou art martial. Et pour l’écureuil, risu signifie aussi “discipline” ou “code”. Ce qui a rendu l’association des 2 très populaire auprès des samouraïs.

Le fruit du théier: Hitotsuchanomi

Le fruit du théier est peu connu, mais le voici. En vrai et illustré.

Les graines qu’il contient sont destinées à la reproduction.

On peut trouver des “huiles de thé”, mais elles viennent soit d’un arbre australien (dit tea-tree, en fait melaleuca) qui n’a rien à voir avec le théier, soit d’une autre variété de camélia (Camellia oleifera, quand le thé est Camellia Sinensis).

Le Piment: Togorashi

Le piment est arrivé au Japon assez récemment (vers le 16ème). Mais entre piment, poivre, poivron, … ce qui se mange ou pas … l’écriture et la phonétique, c’est une histoire un peu compliquée.

Ce qu’on pourrait retenir: le piment rouge est plus fort car il contient plus de capsaïsine (ce qui pique), et a des vertus santé supérieures, notamment la capacité à éloigner les microbes. Et au Japon, quand un père le donne à sa fille …. rappelons ici que le but originel de la capsaïsine, c’est d’éloigner les prédateurs.

MON ARTISANAT FLORAL

Echarpe snood / Double tour de cou pour femme avec une face en laine noir et une face en tissu japonais avec un motif de fleurs aux couleurs d'automne comme ocre, rouille, olive
Trousse / Etui pour téléphone portable / smartphone en tissu japonais bleu avec un motif gai de chrysanthèmes multicolores
ceinture obi à nouer noire pour femme avec un motif de fleurs dorées et taupe, réhaussé de baies rouges et roses sur fond noir
Bandeau à Cheveux croisé pour femme ou fille en tissu japonais de coton avec un motif floral multicolore sur un fond bleu marine et crème rose pastel
Trousse Tissu Japonais Bleu - fleurs de cerisiers

2 thoughts on “La Signification des Fleurs et Arbustes sur les Tissus Japonais

  1. buffoni dit :

    superbe!!!

    1. Ke mot est très fort. J’apprécie énormément. Un grand merci à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.