Le monde des Couleurs

Inspiration florale: quand la beauté triomphe de la rudesse

Février est un moment particulier: le milieu de l’hiver, le point de bascule vers le printemps. A l’instar du perce-neige, la fleur de Prunus Ume montre sa beauté délicate et exhale ses parfums subtils dans les rigueurs de l’hiver. Elle résiste au froid (jusque -20°C), au vent, à la neige. C’est à la fois fascinant et inspirant.

C’est quoi Prunus Ume?

La famille des prunus est très vaste. Elle comprend des arbres fruitiers (cerisiers, amandiers, …) et ornementaux, comme le cerisier du Japon. Prunus Ume fait partie de cette famille; il est, suivant les langues, un abricotier ou un prunier. Il fleurit entre janvier et fin février, selon les endroits. Les fleurs font entre 2 et 3cm et sont très odorantes, et suivant les variétés, elles sont blanches ou roses.

Les fruits -plutôt comme des prunes vertes- arrivent au début de l’été.

Que représente Prunus Ume?

Par ses capacités à fleurir et parfumer en plein hiver, Prunus ume montre une forme de résilience, une certaine capacité à surmonter l’adversité; c’est un symbole d’espoir, de persévérance; de par ses couleurs et la subtilité de ses parfums, il représente aussi la pureté et la beauté. Une bonne façon de se ressentir cela peut être d’imaginer la difficulté de nos lointains ancêtres à passer l’hiver, et l’émotion de voir une telle fleur sous la neige, ou de sentir ses odeurs dans un froid glacial … un message d’espoir, un augure de l’arrivée prochaine du printemps, un encouragement à s’accrocher, …

Quid de Prunus Ume au Japon?

Prunus Ume est chinois d’origine; et son importance est beaucoup plus forte en Chine qu’au Japon. Au Japon, jusqu’à la période Nara, il représentait l’arrivée du printemps. A partir du 9ème siècle -période Heian-, il a progressivement été supplanté par le cerisier du Japon, un autre membre de la famille Prunus.

Aujourd’hui, si la majorité sera enchantée par les cerisiers, d’autres le seront plus par Ume.

Prunus Ume dans les tissus d’aujourd’hui

Prunus Ume est toujours très présent dans les tissus d’aujourd’hui, et se reconnait à ses pétales arrondies et ses longues étamines.

Les Couleurs inspirées par Prunus Ume.

Comme vu dans ce post, les noms pour désigner les couleurs au Japon dérivent souvent d’éléments naturels (par ex. jaune = litt. couleur de l’oeuf). Voici donc des exemples de couleurs liées à Ume.

Kobai-Iro: Littéralement, la couleur de la prune rouge. C’est la couleur qui représente ume.

Hitoeume: Littéralement, la prune seule. Elle représente le mélange du blanc et du rose de la fleur. C’est une couleur très populaire au printemps.

Umegasane / Umeshige: Littéralement, la prune lourde. Plus foncée, elle représente le résultat de fleurs superposées, telles qu’on les voit dans la nature.

Umezome: Littéralement, la teinture d’Ume. Elle était obtenue en infusant les racines et l’écorce de l’arbre.

Umenezumi: Littéralement, souris Ume. Le rose étant réservé à l’élite, ce mélange de rose et de gris -apparu à l’époque Edo- était une variante acceptable pour le peuple. C’est une couleur intéressante pour marquer la transition entre l’hiver et le printemps.

Kiriume: Littéralement, Ume Châtaigne. Une couleur qui reste très actuelle

Umemurasaki: Littéralement, Ume pourpre. Une couleur plus récente (Meiji).

Les Combinaisons traditionnelles de Couleurs avec le Rose « fleur de prunier ».

J’ai évoqué dans ce post les combinaisons de couleurs du Japon impérial (Moyen-âge, époque Heian). Il est illustré par l’une d’elles, inspirée justement par le Prunus Ume: un dégradé de roses, associé au vert.

En voici une autre:

Ce ton de rose et ses différentes variations en clair ou foncé est souvent utilisé dans l’habillement japonais; il se porte dès février jusqu’au début du printemps. Les combinaisons traditionnelles de couleurs pour l’hiver sont évoquées ici. Je ferai celles du printemps en avril prochain.

Globalement, ce rose est souvent accordé avec le blanc, qui est à la fois une des couleurs de la fleur de ce prunus, et celle de la neige. Il l’est aussi avec différents tons de vert / kaki, évoquant son écorce, ou ses bourgeons, voire cet oiseau (le zostérops), auquel il est parfois associé:

Les atouts Cosmétiques du Rose « fleur de prunier »

C’est une belle couleur à porter quand on souhaite sortir de l’hiver et sentir sur soi l’arrivée du printemps. Car ce n’est justement pas un rose vif de printemps, mais un rose un peu foncé, estompé, profond, presque déterminé.

Ensuite, il n’a pas la touche grise et un peu triste du vieux rose. La sienne est plutôt pourpre (rouge + bleu). Et cette nuance peut apporter de jolis reflets sur le visage, et avoir ainsi un effet bonne mine.

Enfin, c’est une couleur qui se marie très bien avec celles de son environnement naturel, le brun quasi noir de son arbre, le blanc bleuté de la neige ou de la glace

Prunus Ume dans la littérature.

Quelques exemples, à travers ces anciens wakas:

Pour apprivoiser
le rossignol qui chante
aux champs du printemps
Dans le jardin de ma maison
Les pruniers ont fleuri

A vous, mon doux,
J’aurais tant voulu montrer
les fleurs du prunier,
Mais on ne les distingue point
De la neige qui tombe

 

Dans cette seule branche en fleurs

La graine de mots innombrables

Ne la prenez pas avec légèreté

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2020 Polina Couture