Guides d'Achat

Comment reconnaitre une bonne couture?

Les coutures, on y fait peu attention. Pourtant, elles sont très importantes car elles impactent la durabilité, l’esthétique, et le confort. Certains fabricants en profitent évidemment pour réduire leurs temps de production et leurs coût, et faire des articles qui se dégraderont plus vite. En fait, les coutures sont un indicateur très fiable de la Qualité d’un article. Déjà, en usine, rien que simplement retarder le moment de remettre des aiguilles neuves, ou garder les mêmes bobines de fil pour coudre différentes matières, peut avoir des effets très négatifs.

Coudre, c’est assembler 2 bords de tissu. La priorité est évidemment qu’ils soient bien attachés l’un à l’autre.

Par contre, les tissus subissent aussi différents « étirements »: quand on les mets, quand on bouge avec, qu’on tire sur un zip, dans la machine à laver, etc. Ca va tirer surtout sur les zones cousues. Si c’est cousu trop lâche, il y a aura encore plus de frictions entre le fil de couture et les tissus, et le fil, plus solide, va progressivement « découper » le tissu. Si c’est cousu trop serré, c’est le tissu qui va tout prendre toutes les tensions, et finir par craquer. En fait, il faut que la tension du fil soit juste et uniforme, pour que les forces de traction se répartissent équitablement bien entre le fil et le tissu, et sur la longueur.

D’un point de vue esthétique, sauf effet de style délibéré:

  • c’est mieux si c’est plutôt élégant ou peu visible à l’extérieur de l’article.
  • c’est encore mieux si c’est aussi peu visible et peu sensible côté l’intérieur. Car une couture à l’intérieur peut créer des désagréments quand elle n’est pas lisse, pas plate, et qu’elle frotte.

Quels sont donc les indicateurs de qualité d’une bonne couture?

  • Une bonne couture est propre, nette, et droite.
  • Elle est régulière, dense et serrée.
  • Pas de trou ou d’espace autour du fil, même si vous tirez sur la couture, dans tous les sens, à l’endroit comme à l’envers.

Si vous en voyez, cela signifie que l’aiguille était élimée, abimée, ou inadaptée au tissu; ou que le fil est trop solide pour le tissu. La bonne pratique est que le tissu et le fil soient dans la même matière; le cas opposé c’est d’utiliser un fil très solide, type nylon, sur un tissu en coton, plus fragile … même effet, progressivement, que le fil à couper le beurre. Le bon test donc: vous tirez sur le tissu le long de la couture, dans différents sens, de chaque côté du vêtement, et si cela s’écarte un peu, eh bien, c’est pas bon signe.

  • A plat, la couture est plate et lisse.

Donc aucune fronce, aucun pli ni gondolement le long des coutures, sur les 2 faces … Sauf à ce que cela soit voulu pour des raisons de style, évidemment.

  • Le sens du tissu, l’emplacement des motifs sont respectés

Concrètement, est-ce que les tissus bien cousus sont dans le même sens, par rapport aux motifs?

NB: la qualité de couture est probablement plus importante pour les tissus synthétiques car ils se déchirent « plus mal » que ceux en fibre naturelle, et sont parfois impossibles à réparer.

 

Le cas particulier du surjet

Grosso-modo, c’est une machine qui fait tout en même temps: elle assemble, coupe les bords et coud. Cela ressemble à cela:

C’est un sujet plus complexe, car le surjet peut être associé à une couture classique. Son avantage est la rapidité. Pour tout ce qui est en maille et/ou élastique, tout ce qui s’effiloche ou se déforme facilement, on peut difficilement s’en passer, c’est un gain de temps énorme. Par contre, au niveau esthétique, voire dans certains cas pour des raisons de solidité (épaules, entrejambes), on privilégiera les coutures « traditionnelles » (couture anglaise, gansée, double / rabattue, …). C’est ce que vous trouverez par exemple sur des chemises ou chemisiers de qualité.

Les coutures au surjet peuvent également être contrôlées, déjà en tirant dessus. Ensuite, si c’est bien fait, toutes les boucles et traits sont bien serrés, on ne voit pas de bout de fil ou de fil coupé.

Là où ça importe encore plus de regarder

C’est le cas avec les tissus plutôt fins donc plutôt fragiles (genre chemisiers d’été).

Pareil avec les vêtements ou parties de vêtements qui subiront le plus de tensions (entrejambe, emmanchure, …).

Regardez bien les coutures des doublures, c’est là où ça craque souvent

Regardez les aussi sur les boutons, c’est très révélateur.

Et si vous pensez ne pas savoir ou pouvoir le faire, allez simplement ausculter une fois une veste ou un pantalon d’une marque de luxe, et regardez la qualité sur tout ce qui est bouton, doublure, poche, etc. Cela vous donnera un excellent repère.

Les articles qui montrent aussi le niveau de soin apporté aux couture est tout ce qui est petit et avec forme. Plus c’est petit, plus la forme et le volume importent, plus le niveau de qualité « saute » aux yeux.

Pour finir ce post, quelques petits objets que je propose … et où la qualité de couture importe encore plus

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2019 Polina Couture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *