Bien Assortir, Le monde des Couleurs

Bien comprendre, bien utiliser, bien porter la Couleur Corail & Initiation aux Couleurs dites “Douces”

L’objectif de ce post est de vous expliquer comment mieux utiliser la couleur Corail, dans l’habillement ou la décoration. Et de vous donner les repères techniques, qui vous permettront de mieux voler de vos propres ailes.

Dans les posts précédents, nous avons vu moutarde, kaki, rouille, bordeaux, et les couleurs dites “neutres”. Toutes (blanc excepté, évidemment) contiennent du gris. Dans le jargon, on dit “désaturées”. Avec corail, on va rentrer dans un univers totalement différent, celui des couleurs dites douces.

Avec ce nouveau post, je vais aussi vous expliquer plus en profondeur ce qu’est une couleur opposée, et même pourquoi vous en pourrez en trouver 2 versions.

Qui suis-je?

Je m’appelle Polina. Je suis une créatrice d’accessoires de mode.

Avec plus de 200 tissus à votre disposition. Haut de gamme, en matières naturelles (coton, laine, soie, lin).

Cet article est pour partager ce que j’ai appris, avec le souhait que cela vous incite à découvrir mes créations.

Le Résumé

  • Corail est un rouge légèrement orangé et d’intensité moyenne, une couleur à la fois pure, et douce par son dosage modéré.
  • Corail s’associe naturellement avec toutes les couleurs douces comme elle: vert printemps, blond vénitien, jaune beurre, bleu ciel, jaune poussin, orchidée, tomate, bleu roi, groseille, opaline, lilas, pistache, …
  • Corail étant une couleur pure et douce, elle s’associe plus difficilement avec les couleurs vives (noir et blanc inclus) qui tendent à l’écraser, ou avec les couleurs plus ou moins grisâtres, qui paraissent alors plus grisâtres et ternissent l’ensemble. Sachant que plupart des couleurs dites neutres contiennent du gris… à part certains beiges.
  • Pour créer du contraste avec corail, les 2 couleurs sont bleu ciel, ou un vert doux type chartreuse / jeune pousse d’herbe.
  • Pour les Jeans, corail est mieux mis en valeur avec les Denim plutôt clairs.
  • Pour ajouter du foncé, le mieux est de partir sur les teintes cacao / chocolat.
  • Si vous manquez d’inspiration, des suggestions en en fin d’article

Rappel 1: comment varient les couleurs?

Dans le jargon, une couleur qui contient du gris (i.e. une touche de noir + ou – diluée) peut être qualifiée de rompue, rabattue, désaturée, sourde, neutralisée, …

Avec un colorant et du noir, et en jouant uniquement sur le dosage des 2, on obtient des dizaines de couleurs. Voici un exemple avec un bleu très précis.

Les 2 encadrées sont pures, toutes les autres contiennent du gris.

Une couleur désaturée (avec une touche de gris / noir) peut aller de clair à foncé … c’est la flèche bleue

Une couleur peut aller de pâle à intense, c’est la flèche rouge.

Avec uniquement 1 colorant donné, on obtient quelques couleurs (le dégradé entre la variante la plus pale et la plus intense)

Avec 1 colorant donné et du noir (donc du gris), on obtient des dizaines de couleurs. Donc beaucoup plus.

Moralité: la plupart des couleurs que nous voyons (environ 1 million) contiennent du gris (ou du noir). C’est mathématique.

Rappel 2: la loi de Chevreul

Quand il dirigeait la tapisserie des Gobelins, cet immense chimiste du 19ème a découvert une loi: le “contraste simultané des couleurs”. Et cette loi a totalement changé notre vision des couleurs. Et profondément nourri le mouvement impressionniste, et ceux qui suivirent..

La loi: 2 couleurs côte à côte se voient différemment que séparées sur un fond neutre. Dit autrement, notre perception d’une couleur varie, suivant celle qui est à côté. Et c’est lié au fonctionnement de nos yeux et de notre cerveau, qui utilisent les teintes ET les contrastes pour lire les couleurs.

Voici un exemple qui le montre très bien: dans cette illustration, A et B ont exactement la même couleur, cela peut se vérifier de plusieurs manières (avec des programmes comme Gimp ou Photoshop, en copiant / collant les 2 pour les mettre côte à côte, ….)

Comment ça marche? les cases entre A et B n’ont pas une couleur uniforme, il y a un dégradé dedans, justifié au cerveau par l’ombre du cylindre. Et en fait, le gris foncé autour du B se fonce au fur et à mesure qu’on s’approche du B, et pareillement, le gris clair autour de A s’éclaircit en s’approchant du A. Par effet de contraste avec ce qu’il y a juste autour, A semble plus foncé, et B plus clair.

Ce principe des contrastes s’applique à toutes les couleurs.

Et ce qu’il faut retenir, c’est qu’un contraste accentue la différence. Concrètement, la présence de noir rend le blanc plus blanc, et vice-versa. Mais c’est vrai aussi pour clair / foncé. Ou saturé / désaturé. Ou brillant / mat … ou -ce qu’on verra ci-dessous- entre couleur et couleur opposée, dite complémentaire.

Et c’est donc vrai aussi pour notre couleur corail

C’est quoi la couleur Corail?

Pour commencer, voici le corail que je vais prendre en référence:

Corail, c’est un rouge vermillon -i.e. un rouge légèrement orangé- dosé à 50 / 60%. Quand on le regarde, on sent qu’il y a du jaune, on sent aussi qu’on est entre rouge et rose, et rose n’est jamais qu’un rouge légèrement dosé (ou blanchi, ce qui revient au même).

Pour le voir concrètement, voici côte à côte, notre corail, qui va vers son colorant dosé à 100%.

Corail
A Plein

Corail est donc une couleur pure, moyennement dosée.

Corail ne contient aucun noir, aucun gris.

On peut ajouter que corail est une couleur ni claire, ni foncée. Ni pastel, ni intense.

Et c’est ce qu’on peut appeler une couleur douce.

MON ARTISANAT

Foulard / Bandeau à nouer en tissu de coton japonais pour femme de couleur rouille / ocre orange et taupe avec des motifs géométriques, de fleurs et de grues sur fond bleu marine
ceinture obi à nouer noire pour femme avec un motif de fleurs dorées et taupe, réhaussé de baies rouges et roses sur fond noir
Bandeau à cheveux plat et élastique pour femme ou fille, fait main avec un tissu japonais avec un motif de petites fleurs de cerisier pastel rose et beige sur fond noir
Noeud papillon pour homme ou enfant / garçon, fait main avec un tissu Liberty London, motif floral Ciara, aux couleurs rose, fuchsia et bleu pétrole sur fond noir

Pourquoi les Couleurs Vives ne sont pas idéales avec Corail?

Si vous mangez un gâteau chocolat / vanille, que vous sentez bien le chocolat, mais pas vraiment la vanille, c’est peut-être un peu dommage. Corail et les couleurs vives, c’est exactement la même logique.

Associé à une couleur vive, corail perd en intérêt, car sa puissance est inférieure et cela crée un déséquilibre. Voici 3 exemples:

Au-delà des préférences personnelles, c’est plus équilibré si on prend d’autres tons de bleu, rouge ou noir. Sachant qu’un rouge allégé s’appelle rose, un noir allégé s’appelle gris, et un bleu allégé s’appelle … toujours bleu.

Ceci dit, comme on va le voir après, il y a plusieurs manières de mieux associer corail avec une couleur vive.

Pourquoi les Couleurs Désaturées ne sont pas optimales avec Corail?

Les couleurs désaturées (ou sourdes, neutralisées, rompues, …) sont celles qui contiennent une touche de gris comme moutarde, brique, sauge, ardoise, bordeaux, etc. La logique est comparable à celle des couleurs vives.

Voici corail avec un bleu désaturé (type Denim), puis avec un bleu pur.

Une couleur désaturée contient donc une touche de gris. Si on lui adjoint une couleur pure comme corail, le gris du bleu ressort encore plus par effet de contraste, fait paraître l’ensemble plus terne. Y compris notre corail. Là, on peut se demander quel est l’intérêt de ternir une couleur qu’on choisit pour sa pureté … à moins que ce soit ce qu’on souhaite.

A contrario, si on associe corail avec un bleu pur et doux comme à droite, on ressent un meilleur équilibre, où chacun s’exprime sans nuire à l’autre, ni à l’ensemble. En outre, dans l’exemple ci-dessus à droite, on parle d’équilibre alors qu’on a pourtant un contraste, entre une couleur froide: bleu, et une couleur chaude: corail.

Les Couleurs les plus Proches de Corail

Les couleurs proches de corail sont évidemment celles qui sont douces comme elles.

Techniquement, on obtient toujours un résultat agréable à l’oeil quand on mélange une couleur donnée avec celles qui sont à sa droite et à sa gauche dans l’arc-en-ciel, et qui ont le même genre de vibrations. Voici un exemple avec un jaune:

Dans cette logique, les couleurs qui s’approchent de corail sont blond vénitien (tirant vers légèrement vers orangé) et un fuchsia doux.

Dans un sens, notre “vermillon” s’écarte vers l’orangé. Et dans l’autre, vers magenta. Tous 2 en version douce.

MON ARTISANAT

Serre-tête à noeud / bandeau rigide à cheveux pour femme en tissu de coton avec un motif de plantes exotiques aux couleur vives sur fond noir
ceinture obi à nouer bleu marine et or / doré, faite en tissu japonais de coton représentant des grues et des bambous
Trousse rouge motif vagues sashoko tissu japonais
Noeud papillon noir en tissu japonais avec un motif de feuilles d'érables stylisées multicolores

Repères pour identifier les couleurs douces

L’idée est ici de donner des repères à vos yeux pour identifier les couleurs douces que corail.

Quand on prend les couleurs pures, c’est simplement une variante plus claire. Par contre, les images ci-dessous vous aideront à vous préciser combien plus clair.

Noir

Jaune

Vert

Violet

Bleu

Orange

Avec les couleurs “impures”, c’est à dire incluant du gris, c’est moins évident parce qu’elles nous sont moins familières. En fait, il faut recherche une forme d’équilibre entre l’intensité et la présence de gris. Pour le voir, voici 4 bleus avec notre corail, du pur au saturé.

Si on partait vers un bleu plus intense, ou plus foncé, on créerait un déséquilibre. Déséquilibre qui peut nous plaire, ou qu’on peut compenser, ça, c’est une autre histoire.

Les Contrastes avec Corail

La théorie … depuis Newton, on sait que la lumière contient toutes les couleurs … et que le mélange de toutes les couleurs donne le blanc de la lumière.

Pour rester avec Newton, si une pomme est … mettons rouge, c’est parce qu’elle absorbe toutes les couleurs de la lumière, sauf le rouge …. et qu’elle nous renvoie le rouge dans les yeux. Bref, on voit la couleur qui n’a pas été enlevée.

Théoriquement, l’opposée d’une couleur est celle qui donne du blanc quand on mélange les 2. Mais ça, c’est possible quand on parle de faisceaux lumineux monochromes. Et dans la vie terrestre, on a longtemps vécu sans écran ni faisceau lumineux, ni toute la science qui va avec … de fait, on travaillait avec des colorants, des pigments … comme les peintres. Et quand on mélange 2 pigments, le résultat qu’on voit (cf la pomme rouge ci-dessus), c’est la couleur qui n’a pas été enlevée par le mélange des 2 colorants. Peut-on obtenir du blanc avec 2 pigments?

Et bien non! Comme la lumière au départ est blanche, on ne peut pas “rien” enlever pour obtenir du blanc à la fin, ça reviendrait à mélanger 2 pigments pour obtenir du … transparent. Aussi, pendant très longtemps, on a donc pensé que la couleur contraire (dite complémentaire) était celle qui permettait d’obtenir le gris moyen, dit “neutre”. Longtemps combien? Concrètement, depuis Newton (début du 18ème), dont la roue chromatique avait le gris au centre. Cela fait donc quelques 3 siècles qu’on voit, et qu’on travaille ainsi les couleurs … un tel historique, ça pèse.

Si on revient au sujet et au concret …. pendant 3 siècles, à titre d’exemple, l’opposé du rouge a été un vert. Et Renoir a peint ses coquelicots en le croyant. Maintenant, avec tous les progrès de la science et des technologies, on sait précisément que la complémentaire d’un rouge est un bleu cyan. Et clairement, cela ne change en rien la valeur du tableau de Renoir. Et donc, quelque part, on peut dire que toute couleur a 2 complémentaires, l’une “scientifique”, et l’autre que j’appellerais “historique”. Je vous donnerai ci-dessous les 2 pour corail.

Dernier mot sur la théorie: quand on travaille avec des lumières (ce qu’on fait dans les écrans), l’addition de 2 complémentaires donne du blanc. Et quand il n’y aucune lumière, l’écran est … noir. Quand on travaille sur les pigments, c’est exactement le contraire, l’addition de 2 complémentaires doit donner noir (i.e. le contraire de blanc, puisqu’on est sensé avoir tout filtré avec les 2). Mais pour obtenir un noir, il faut vraiment être précis sur les 2 teintes qu’on mélange (sinon on a un genre de gris). Avant, on ne travaillait qu’avec des pigments naturels, donc impurs, variables, en nombre très limité … le 1er colorant artificiel n’est arrivé qu’au début du 19ème. De fait, pendant longtemps, il fut concrètement quasi-impossible d’obtenir une couleur proche de noir sans un pigment noir, genre encre de chine, suie, noir de vigne, ….

Voici donc les 2 complémentaires de corail, en commençant par l’ “historique”:

Corail
Opposé 1
Corail
Opposé 2

Depuis Chevreul, on sait que la couleur complémentaire est celle qui crée le plus de contraste, à l’instar du noir et blanc. Pourtant, on pourrait penser qu’il y aurait plus de contraste avec une couleur plus “agressive” …

Ci-dessus, qu’on prenne le bleu ou le vert, on est exclusivement sur le contraste de couleur. Après, on peut aussi ajouter un contraste clair / foncé, ou saturé / désaturé ou vif / doux …. mais ce qu’on a vu précédemment, c’est qu’un contraste supplémentaire crée un déséquilibre qui peut pénaliser l’ensemble … suivant l’effet recherché.

Les Contrastes équilibrés avec Corail

L’optimal pour contraster avec Corail est d’associer des couleurs froides et douces, comme bleu ciel ou violet doux

Les meilleurs foncés avec Corail

En fait, tous les marrons (ou bruns) sont des rouges ou oranges dans lesquels on met du noir.

Et quand on fonce corail, qui est un rouge légèrement orangé, on va vers chocolat, cacao, cachou.

MON ARTISANAT

Bandeau à cheveux pour femme, en tissu Japonais de coton, avec un motif bleu et blanc inspiré par le Shibori, la teinture à l'indigo
Trousse / Etui pour téléphone portable / smartphone en tissu japonais noir avec un élégant motif de grues et de branches de pin
Ensemble pochette de costume et noeud de papillon en tissu japonais pour homme

Comment mettre du corail avec des Couleurs vives ou désaturées

Il y a plusieurs solutions, précédemment expliquées dans d’autres posts, et qu’on va appliquer cette fois spécifiquement à corail.

Équilibrer par les Volumes

Pour associer corail à une couleur vive, on peut compenser le déséquilibre de puissance par un déséquilibre de proportion. Dans un cas comme ci-dessous, on ressent plutôt bien les 2 couleurs:

Une autre solution, c’est le contre-pied total: faire que le détail saute aux yeux. Une autre manière de lui donner plus d’importance.

Sur le snood ci-dessous, il est placé sur une zone blanche, pour mieux encore faire ressortir sa luminosité.

Echarpe snood / double tour de cou avec une face en laine noir uni et une face en coton japonais avec un motif de fleurs de chrysanthèmes bleu et blanc

Chercher l’équilibre des Puissances

Pour obtenir un équilibre entre corail et une couleur désaturée (grisâtre), il faut idéalement avoir le ton qui a une intensité comparable. Voici 2 exemples d’association bleu / corail.

A gauche, on sent un déséquilibre. Pourquoi? Parce qu’il n’y a pas de lien entre les 2 couleurs. Pas de lien entre un rouge clair et pur, et un bleu moyen légèrement gris. De fait, il y a un contraste de température (chaud / froid) + 1 contraste de lumière (rouge plutôt clair et bleu plutôt foncé) + 1 contraste pur / désaturé. Et on s’y perd un peu.

A droite, c’est plus équilibré entre les 2 couleurs. Elles ont la même puissance. Après, on peut aimer ou pas, autre débat. Et ici, en outre, c’est intéressant car on parle de bleus désaturés, qui est la couleur des Denims. Moralité: un jeans clair permet mieux à corail de s’exprimer.

Ajouter une 3ème couleur qui fait le lien

Ceci consiste, comme déjà évoqué dans d’autres posts, à ajouter une couleur intermédiaire, qui fait le lien entre les 2 autres, et amortit la différence d’impact. En voici l’illustration, cette fois sur base corail + couleur vive:

L’exemple à droite est assez particulier. Mais quand on associe un bleu vif, sombre et froid, avec un rouge aussi tendrement chaud, on sort du cadre.

Autres options: ajouter encore du contraste, ajouter encore une couleur, utiliser un peu toutes les options, …

Quelques associations avec Corail

L’idée est ici de vous montrer pour une paire donnée (les 2 couleurs au centre), à gauche la couleur qui se trouve entre les 2, et à droite, la couleur qui ajoute le plus de contraste:

Corail avec Gris

Une association corail / gris se lie avec un marron clair / glacé et se contraste vert lichen.

Corail et Lilas

Une association corail / lilas se lie avec un rose et se contraste avec un vert pistache

Corail et Vert Menthe

Une association corail / Vert menthe se lie avec un lilas clair et se contraste avec un jaune paille.

Corail et Beige

Une association corail / beige peut se lie avec avec un saumon clair et se contraste avec un bleu ciel.

Corail et Byzantin

Une association corail / byzantin se lie avec un sorbet framboise et se contraste avec un bleu canard.

Corail et Bleu

Une association corail / bleu se lie avec un magenta et se contraste avec un jaune

Sources d’Inspiration pour sortir du Cadre

L’idée, quand on associe des couleurs, c’est de trouver une forme de lien.

Les scènes de la nature sont quelque chose qu’on a tous en nous, quelque part. C’est une façon de trouver un lien, qui n’est pas forcément aussi mathématique que ce que nous avons vu précédemment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *